Nouvelles / Actualités

Expo agricole de Saint- Hyacinthe

Pour éduqué les gens sur le mode de vie des reptiles, des passionnés répondront à vos

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus

Assurance Habitation avec reptiles

Une EXCELLENTE nouvelle pour les propriétaires de reptiles. Il est maintenant possible d'accéder

En savoir plus

Progrès en vue d'un sérum contre les morsures venimeuses en Afrique

Sciences et santé L’espoir est qu’il sera disponible d’ici la fin de la

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Les Substrats

Quel substrat dois-je utiliser pour recouvrir le fond de mon vivarium?. De plus en plus sur le marché nous retrouvons une grande variété de substrat possible. Ce n'est pas toujours facile de choisir le bon.

Avant tout je crois que c'est une question de choix tout en respectant un minimum pour le reptile gardé. Espèce tropicale doit avoir un substrat qui maintient plus l'humidité; espèce désertique, prendre un substrat qui gardera le climat plus sec et etc.

Le substrat devrait être choisi parmis les différentes possibilités offertes par les compagnies qui se disputent le marché. Chaque substrat a des avantages et des inconvénients; Chaque individu dans le même substrat peut avoir un comportement différent ex: la même espèce de lézard dans le même substrat, l'un peut avoir une forte tendance à en avaler et l'autre pas du tout intéressé par le substrat.

Pourquoi? voici une idée; si à la naissance un bébé est acclimaté au sable par exemple et qu'un autre bébé y est introduit que seulement 6-7 mois après sa naissance, il est fort possible que le second va avoir une forte tendance à en manger. Nous devons nous poser la question; d'où provient mon bébé, mon juvénile ou mon adulte? Dans quel substrat est-il installé depuis sa naissance? Peu importe sa provenance, il est important de surveiller le comportement de notre nouveau pensionnaire avec son substrat et s'ajuster en fonction du mieux pour lui et sa santé.

Il faut donc choisir un substrat approprié avec l'espèce de reptile désiré en étant informé que, malgré la recommandation pour ce dernier, cela peut être différent d'un individu à l'autre.

Finalement avec un minimum requis pour le reptile cela revient aussi à un choix personnel et en fonction du pensionnaire évidemment.

enlightened Soyez avisé

Le substrat est sujet à un long débat pour bien faire, celui-ci devrait être traité en cas par cas, même pas par espèce. Nous pourrions aller jusqu'à dire individu par individu, tellement la situation est variée et complexe.

Ce qui suit fait suite à des recherches personnelles, à des expériences personnelles et à mes goûts personnels; donc les choix expliqués ci-dessous ne seront pas acceptés de tous.
Merci de votre compréhension.

Un peu de logique. !
Tous les substrats sur le marché, même identifiés 100% naturels et/ou comestibles pour certains, tous peuvent être nocifs et voir même mortels pour le reptile s'il est absorbé en grande quantité.

Voici une photo d'un gecko léopard ayant fait une occlusion intestinale après avoir mangé trop de susbtrat. Ne pouvant plus faire ses besoins (bloquage intestinal), l'intestin a tellement gonflé qu'il a tout simplement éclaté.
enlightenedAttention coeur sensible. Photo

Voici un autre exemple; Sur l'emballage de la pâte à modeller pour les enfants il est écrit * Non Toxique * mais je ne suis pas convaincu que si vous lui en servez une assiette pour le dîner qu'il ne sera pas malade!. En captivité dans la mesure du possible il est préférable de nourrir votre animal à l'extérieur de son environnement afin d'éviter le plus possible l'ingestion du substrat (100% naturel ou non, comestible ou non). 


Mes observations

enlightenedLe gravier prudence: J'ai déjà gardé en quarantaine 4 tortues à oreilles rouges qui étaient gardées par l'ancien propriétaire dans un aquarium avec un fond de gravier . Durant les deux premières semaines de quarantaine j'ai amassé du gravier (de 1/2" à 3/4") régulièrement dans le fond du récipient qui ne possédait aucun gravier. Par chance ce gravier n'a pas occasionné de bloquage intestinal ce qui n'est pas toujours le cas chez les reptiles.


no Le sable noir: qui a fait son apparution depuis 2007 sur le marché des animaleries, est un substrat 100% naturel en provenance de plage d'Afrique (mais qui est comme du siliste (vitre)). Je recommande fortement de ne pas l'utiliser. J'ai vu personnellement trop de lézards, surtout des geckos léopards avec ce substrat incrusté comme des échardes dans leur corps, près des yeux et tout autour de leur cloaque. Il existe tellement de choix alors pourquoi prendre la chance. Pour le bien-être de votre protégé
de grâce évitez le sable noir no


no Le sable à base de calcium: Prenons en exemple le gecko léopard qui  vit dans les régions désertiques. Il est souvent recommandé d’utiliser ce type de substrat pour son installation.

Le problème avec ce sable est que les gens pensent que vu que celui-ci est à base de calcium, il n’est pas nécessaire de saupoudrer la nourriture du lézard avec du calcium; étant donné que le sable contient déjà du calcium « erreur »  au contraire il est toujours préférable donner des multivitamines et du calcium pour éviter le plus possible que le lézard mange de ce substrat.

Même en saupoudrant la nourriture, le lézard aura tendance à manger de ce type de substrat contenant un peu de calcium, (souvent insuffisant alors le reptile en absorbe une grande quantité, ce qui est néfaste). En plus, ce substrat possède une plus forte odeur (désagréable) que le sable régulier, sans oublier aussi une tendance à déteindre comme la plupart des substrats colorés.

Attention en mentionnant sable régulier, je ne parle pas ici du sable régulier que nous retrouvons chez le quincailler qui a des grains beaucoup plus gros (voir plus loin l’avis sur ce sujet). Je parle plutôt du sable régulier sans calcium conçu spécialement pour les reptiles et vendu en animalerie qui est beaucoup plus fin et plus facile à assimiler s’il est avalé involontairement.

Si vous voulez installer votre lézard sur du sable pour un effet plus naturel, je vous conseille d’utiliser le sable sans calcium conçu pour reptiles en animalerie. Dans le vivarium, je suggère avec ce sable, d’installer un petit contenant pas trop haut, ni trop grand rempli de vrai calcium vendu en animalerie (le même que pour saupoudrer sur la nourriture). De cette façon si le lézard recherche un surplus de calcium, celui-ci aura un contenant à sa disposition et aura moins tendance à manger le substrat.

N’oubliez pas, ce substrat très fin est quand même un risque pour votre lézard si avalé en grande quantité. Rappelez-vous le paragraphe un peu de logique parler plus haut.

Ce n’est pas tout, plus haut je mentionnais que le substrat c’est du cas par cas et même individu par individu en voici un exemple.

Toujours en se servant du gecko léopard comme exemple : Un bébé né en captivité qui, dès son jeune âge est installé sur du sable et habitué avec celui-ci en grandissant ne sera toujours pas porter à manger du sable, contrairement au lézard qui lui, depuis sa naissance, n’a jamais été sur du sable. Si son nouveau propriétaire l’installe sur du sable après 6-7-8 mois, le risque d’avaler le sable à cet âge est plus élevé que le jeune qui y est habitué; c’est encore pire si c’est du sable à base de calcium.

Alors il serait bon avant de se procurer un lézard bébé, juvénile ou adulte de s’informer à savoir comment était- il gardé et sur quel type de substrat, car ceci est du individu par individu et non selon l’espèce.

Remarque : Oui mais en nature où le lézard prend son calcium?  Il ne faut pas oublier que dans la nature la variété de nourriture est beaucoup plus grande que le choix que nous avons en captivité, d’où l’importance de rajouter multivitamines et calcium en complément.

Pour le sable à base de calcium mon avis est no


yesno Le Desert Blend: C’est un bon produit qui est fait avec les écailles de noix de Grenoble qui sont broyées pour être vendues comme substrat. Les écailles de noix de Grenoble ne sont pas comestibles, seule la noix à l’intérieur de l’écaille est comestible. Rappelons-nous que tous les substrats peuvent occasionner des occlusions intestinales si avalés en petite ou grande quantité selon la grosseur des grains de substrat.

Citons en exemple le gecko léopard, un lézard très populaire en captivité. Si celui-ci est installé sur ce type de substrat et qu’il n’en mange pas, il n’y as pas de problème dans ce cas-ci.

Par contre ce type de substrat est non comestible et beaucoup plus gros que le sable fin que je recommande plus haut, mais qui lui aussi est non comestible. Si le lézard avale même involontairement du Desert Blend, le risque est beaucoup plus élevé et beaucoup plus grave que s’il avale du sable fin.

Un autre de mes avis sur ce substrat : Jamais au grand jamais placer un lézard Uromastyx  sur du substrat Desert Blend. Pourquoi? La raison est simple. C’est que ce lézard en captivité comme en nature, peut manger à l’occasion, je dis bien à l’occasion, des graines de tournesol et certains noyaux de fruits qui peuvent se retrouver dans son habitat naturel.

L’Uromastyx ne peut briser l’écaille d’une noix de Grenoble dans la nature. Par contre ici l’homme, en broyant les écailles de la noix de Grenoble pour en faire un substrat, n’a peut-être pas pensé que l’odeur dégagée par les écailles broyées, celle-ci va attirer à coup sûr le lézard à vouloir en consommer. Le problème est là; l’odeur pour l’attirer, la grosseur du substrat en captivité accessible pour faciliter son absorption et voilà le problème d’occlusion intestinal qui commence.

De grâce évitez le Desert Blend pour les Uromastyx no


Les Produits maison

yes Essuie-tout, journaux: De tous les produits maison, celui que je ne suis pas contre est l'essuie-tout, suivi du papier journal. Ils sont économiques, pratiques, salubres et facile à trouver. Ce type de substrat est idéal pour tous reptiles (non aquatique). Lors des naissances, lors des quarantaines, pour surveiller un reptile ayant besoin de léger soin, je recommande l'essuie-tout.

La quarantaine terminée, le reptile est en bonne santé, en attendant la vente des bébés (pour les éleveurs) alors le papier journal est moins coûteux (souvent gratuit) et devient mon second choix.

Essuie-tout, journaux
Avantages Inconvénients
Peu coûteux Peu esthétique
Facile à trouver  Garde peu d'humidité
Pratique et bon dépanneur Remplacements fréquents
Possible d'alimenter à l'intérieur du vivarium Odeurs fortes lors des défécations

 


no  Sable du quincailler: Le sable vendu chez les différents quincaillers est nocif pour le reptile s'il est avalé même en petite quantité. C'est pourquoi qu'il vaut mieux le sable à base de calcium (sauf sable noir) facilement trouvable en animalerie. Ce dernier est moins dommageable si avalé par erreur par le reptile en minime quantité. Le sable du quincailler même avalé par erreur en petite quantité, est beaucoup plus dommageable pour le reptile. Si vous avez besoin de sable pour un environnement et pour le bien-être de votre reptile, vaut mieux payer un peu plus que de risquer d'avoir une déception par la perte possible de votre reptile.

enlightened Note: pour les reptiles fouisseurs vivants dans un environnement de sable, il est conseillé d'avoir une épaisseur d'un minimum de 3 à 5 cm. Pour le nettoyage quotidien une passoir adaptée pour un retrait facile des excréments.


no Tapis synthétique: Il est possible de trouver sur le marché différents types de ces tapis; le plus populaire sans doute est le type tapis gazon. Il y a le type feutré, le type moquette etc, facilement lavable à la machine, mais les rebords souvent s'effilochent (important de couper les fils). Il est à noter que lorsqu'un reptile renverse de l'eau, il ne faut pas laisser le tapis détrempé; cela peut provoquer des maladies cutanées graves.

Tapis synthétique
Avantages Inconvénients
Peu coûteux Remplacements fréquents
Découpable aux dimensions voulues Souillure difficilement enlevable
Lavable et réutilisable (un certain temps) Garde peu d'humidité
  Prolifération de bactéries à moyen terme
  Odeurs fortes lors des défécations
  Certains reptiles se cachent dessous

 


no Pellet de bois: Souvent utilisé dans les terrariums d'exposition ou dans des points de vente à court terme (2-3 jours) je n'ai rien contre. Il a un aspect esthétique plus ou moins agréable. Ce matériau peut provoquer des problèmes de constipation ou d'occlusion intestinale en cas d'ingestion.De ce fait le reptiles devra être nourri à l'extérieur du terrarium. 

Pellet de bois
Avantages Inconvénients
Peu coûteux Non esthétique
Pratique et bon dépanneur Non réutilisable
Absorbant Gonfle au contact de liquide
  Alimenter à l'extérieur du terrarium
  Changements fréquents
  Prolifération de bactéries (à moyen terme)
 

 


noLa céramique: Nous nous entendons tous pour dire que la céramique n'est pas un substrat. Mais c'est un produit que nous voyons sur les réseaux sociaux, alors je donne mon avis sur le sujet.

Il est vrai que le reptile installé sur de la céramique ne risque pas d’en avaler. Reptiles en captivité est une passion sur l’observation des reptiles dans un environnement reconstitué le plus naturellement possible pour ceux-ci.

Cela étant dit, personnellement je n’utiliserais jamais de céramique pour la raison la plus évidente; ce n’est pas naturel pour le reptile d’en retrouver dans son habitat. Oui la céramique attire la chaleur sur elle mais seulement quand la lampe chauffante est allumée le jour.

La nuit, le sol est froid et ce n’est sûrement pas agréable pour le reptile de subir votre choix de substrat. En exemple; la nuit quand je me lève pour aller à la salle de bain et que pied nu j’arrive sur la céramique, hiii ce n’est pas chaud pour les pieds et je suis encore bien moins intéressé de m’étendre sur celle-ci pour le reste de ma nuit. Je préfère dormir plus au chaud dans un environnement à température plus confortable, et non sur un plancher de céramique froid.

Même si la nuit quand la température baisse dans le vivarium, ce qui est parfaitement normal pour le reptile en nature, celui-ci ne se retrouve pas sur un sol froid comme de la céramique qui en passant, perd très rapidement sa chaleur accumulée durant la journée une fois les lampes éteintes, contrairement aux autres substrats.

Rappelez-vous, le substrat est sujet à un long débat relié avec le choix de son propriétaire.  

Malheureusement et trop souvent, le choix se fera seulement à l’avantage du propriétaire (économiser) en oubliant l’animal.

Pour Reptiles en Captivité, la céramique c’est no


Quand changer le substrat?
Il est difficile d'expliquer quand changer le substrat. Cela peut varier selon le substrat choisi (certains sont réutilisables d'autres non) Tout dépend aussi de l'animal choisi et l'entretien que le propriétaire va y consacrer. Le changement peut varier d'une semaine à un mois et même jusqu'à six mois toujours selon le choix du substrat, de l'animal qui y habite et surtout de l'entretien que le propriétaire va y consacrer.

Il est important d'éliminer les excréments quotidiennement et régulièremenr de désinfecter le vivarium (accessoire compris).
 


Voici un tableau sur les possibilités des différents Substrats 

       
Tropical Désertique Aquatique Breeding Draining
Forest Bark Desert Sand Riverbed Sand Snake Bedding Bio Drain Mesh
Jungle Earth Sand Mat Turtle Pebbles   Bio Drain Substrats
Plantation Soil (Brick)        
Plantation Soil        
Forest Moss        
Coco Husk (Brick)        
Coco Husk        
Moss Mat        
 
 
 
 
 
Voici un tableau en image pour les substrats
et un lien pour voir leurs produits
 


De plus en plus sur le marché nous retrouvons les produits Zilla. Pour un substrat pour reptiles qui demandent un minimum d'hygrométrie mon coup de heartva au Jungle Mix. voici le lien pour leur substrat.

 


 

Conclusion:  Ce qui suit n'est pas la majorité et une chance. Souvent plusieurs propriétaires de reptiles cherchent à économiser en voulant remplacer les produits spécialisés vendus en animalerie par d'autres produits souvent moins coûteux comme les exemples mentionnés ci-dessus.

Le plus dommage c'est que, pensant économiser, souvent ce type de propriétaire se retrouve régulièrement à court, moyen ou long terme selon le cas, avec des problèmes de santé chez leur animal. Problèmes de peau, problèmes de champignons, bactéries à profusions, infections, moisissures dans l'environnement, blessures corporelles, difficulté respiratoire, brûlure souvent causée par des lampes chauffantes non spécialisées et installées à l'intérieur du terrarium sans protection (causant aussi un risque pour le feu).

Voulant économiser il y a fort à parier que quand l'animal a besoin de soins vétérinaire ces personnes n'y vont pas (trop coûteux). Malheureusement c'est le reptile qui en souffre. Ne voulant pas donner les soins appropriés, l'animal se trouve très souvent en piteux état et en vente sur Internet, avant leur décès.

Les reptiles, amphibiens, arachnides sont une belle passion et comme toute belle passion celle-ci mérite une bonne installation, de bon paramètres de garde et avec des produits qui conviennent à leur besoin. De cette façon vos amis à sang froid vivront facilement plusieurs années et ne feront que vous remercier par leur joie de vivre. En terminant je joins un lien d'une page de mon site, une page qui se nomme Réflexions.

En terminant voici un cour vidéo européen sur le Substrat.

Depuis plus de 30 ans
Reptilementvôtre Michel.


 

Retour en haut