Nouvelles / Actualités

Le Salon des Reptiles

Pour éduquer les gens sur le mode de vie des reptiles, des passionnés répondront à vos

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus

Assurance Habitation avec reptiles

Une EXCELLENTE nouvelle pour les propriétaires de reptiles. Il est maintenant possible d'accéder

En savoir plus

Progrès en vue d'un sérum contre les morsures venimeuses en Afrique

Sciences et santé L’espoir est qu’il sera disponible d’ici la fin de la

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Mythes & Légendes

Amusez-vous bien avec ces mythes et légendes

Encore de nos jours certaines personnes croient que si un serpent s'allonge à vos côtés c'est qu'il vous mesure pour savoir s'il peut vous avaler. 2009/2010


En Europe, plusieurs personnes ont longtemps cru que les salamandres prenaient naissance dans les flammes. Cette légende tient du fait que les salamandres se cachent souvent dans les vieilles souches ou sous l'écorce des arbres morts. Quand ces morceaux de bois étaient utilisés pour faire du feu, les salamandres s'en échappaient et couraient autour du feu.


Dans plusieurs régions, certaines personnes croient que les serpents peuvent se mordre la queue et se mettre en cerceau pour pouvoir rouler et ainsi attraper les gens, après qui ils courent. Cette croyance est probablement due au fait que les serpents se mordent eux-mêmes lorsqu'ils sont à l'agonie.


Les anciens scientifiques européens croyaient que le simple fait de croiser une salamandre sur son chemin était assez pour rendre quelqu'un aveugle. Cette légende demeure sans fondement logique ou scientifique.


Beaucoup de personnes croient toujours que les serpents adorent le lait. Faux, les serpents détestent le lait et à moins d'être forcés d'en boire, ils meurent de soif. Certains fermiers vont jusqu'à croire que les serpents boivent directement des pis de vaches et les font tarir.


J'ai souvent entendu dire que les serpents peuvent avaler leurs bébés lorsqu'ils les croient menacés. Cette légende trouve sûrement sa source du fait que certains serpents se nourrissent de leurs congénères. Quelqu'un ayant surpris un serpent adulte avalant des bébés aurait pu facilement croire qu'il s’agissait d'une femelle voulant protéger ses rejetons.


Les reptiles ont souvent la réputation d'être froids et gluants. C'est faux. Leur peau est sèche et la température de leur corps est directement liée à la température environnante.


Les serpents sont souvent reconnus pour hypnotiser leurs proies avant de les attraper. Les proies sont surtout figées de peur parce qu'elles ont été surprises par un prédateur que parce qu'elles sont hypnotisées.


Tout le monde connaît les fameux charmeurs de serpents. On voit souvent dans des documentaires et même dans les dessins animés des serpents, (cobras), se dresser au son de la musique jouée par la flûte des charmeurs. En fait, les serpents sont complètement sourds et ils ne font que suivre le mouvement de la flûte et non la mélodie jouée par le charmeur.


Dans l'Ouest Américain et dans l'Ouest Canadien, les gens des régions rurales croient souvent qu'un serpent hybride entre un crotale, (venimeux), et un serpent taureau, (inoffensif), crée un serpent plus gros et plus venimeux que n'importe quel crotale existant. Ceci est probablement dû à la taille et au moyen de défense des serpents taureau qui se gonflent, agitent violemment leur queue et sifflent de façon impressionnante lorsqu'ils se sentent menacés.


Certains cultes religieux du sud des États-Unis croient pouvoir manipuler des serpents venimeux sans être mordus simplement parce qu'ils sont convaincus qu'ils sont purs et que les serpents, (incarnation du mal), ne peuvent pas mordre quelqu'un qui est pur.


Dans plusieurs régions d'Asie, le pancréas des serpents est réputé pour avoir des effets aphrodisiaques et bénéfiques sur la santé. Pauvres serpents.


Les Amérindiens croyaient autrefois que la terre était en fait une énorme tortue.


Dans certaines régions du Québec, les gens atteints d'un torticolis s'enroulaient une couleuvre autour du cou et croyaient ainsi guérir plus vite.


Étant jeune, on me disait souvent lors de mes nombreuses chasses aux serpents de ne jamais toucher les couleuvres rouges, car elles étaient des couleuvres "indienne" et étaient venimeuses.


Dans les temples asiatiques, les vipères de Wagler sont vénérées, nourries et manipulées par les templiers. Ces serpents venimeux mènent ainsi une vie de roi étant logés et nourris sur une base régulière.


Les Indiens d'Amérique du Sud se servent de grenouilles dendrobates pour empoisonner leurs flèches qu'ils utilisent pour la chasse. En effet, ces grenouilles contiennent un venin très puissant ayant un effet paralysant. En anglais, ces grenouilles sont d'ailleurs appelées "Poison Arrow Frogs", "arrow" voulant dire flèche.


Les rainettes étaient autrefois utilisées comme baromètre. Ces grenouilles se tiennent en effet plus haut quand la pression atmosphérique est haute et plus basse lorsqu'elle est basse suivant ainsi les insectes volants qui sont écrasés par une pression trop basse.


Plusieurs personnes croient qu'en conservant un reptile dans une cage de petite taille, l'animal restera petit. La seule différence qu'une cage trop petite apporte est dans le bien-être et le bonheur de l'animal en question, car si l'animal est nourri de façon adéquate et a la possibilité de faire de l’exercice, il grandira de toute façon.


Les Shaman de certaines tribus en Afrique croient que pour guérir d'une morsure de serpent venimeux, il suffit de tuer un chiot, de lui ouvrir le ventre et d'y insérer le membre mordu... pauvre chiot et pauvre victime de morsure.


Plusieurs légendes modernes ont la vie dure. Dans les années 70, on entendait souvent parler d'alligators et de crocodiles ayant été libérés dans les systèmes d'égouts des grandes villes. Ces animaux y auraient grandi et une fois adulte terrorisait les employés de la ville qui s'aventurent dans les égouts pour des corvées d’entretien. Quand on connaît bien les besoins en ultra violet et en chaleur de ces animaux, on a vite fait de se rendre compte que ce genre d'histoire ne tient pas debout.


En Asie, la vésicule biliaire des serpents est consommée sur une base régulière, car elle a la réputation d'assurer aux hommes une virilité à toute épreuve. Ce genre de croyance prend sans doute naissance dans le fait que les serpents sont très prolifiques.


L'incarnation principale de Quetzalcóatl était celle du serpent à plumes – un serpent à sonnettes recouvert de magnifiques plumes vertes de quetzal. Sous sa forme humaine, il portait un masque à bec d'oiseau avec des lèvres soufflant le vent, ou bien sa tête était un crâne, l'os de la renaissance. Sa peau était pâle. Sa représentation était revêtue d'une carapace de forme hélicoïdale en guise de plastron (symbole de trombe), d'un chapeau en forme de cône tronqué recouvert d'une peau de jaguar (représentant l'enchanteur), de boucles d'oreilles en coquillage (symboles de son voyage dans les enfers océaniques), d'un pagne à la pointe arrondie (symbole de fertilité) et enfin d'un masque d'oiseau (symbolisant l'air).

Texte de : jor
Le : 18-4-2003


Apophis, le serpent malfaisant. Le serpent symbolise les forces hostiles qui tendent des embûches aux défunts dans leur voyage vers le paradis.

Texte de : jor
Le : 18-4-2003


Katari, le serpent, habite les trous dans le sein de la terre dans le Manga Pacha qu'il féconde, et de cet espace sort Taipi Pacha ou Aka Pacha pour féconder la femme et se projeter dans Alaj Pacha, dans la Voie lactée, à l’est. Le puma représente la force génératrice de la vie, irrigue de son sang Pacha Mama, la terre, protège l’intégrité de la famille et apporte des moissons abondantes. L'homme et la femme indissolublement unis et complémentaires, sont représentés par Jaqi Illa : une amulette en forme d'homme et de femme qui suscite et rend plus profond l'amour.

Texte de : jor
Le : 18-4-2003


Le plus terrifiant des serpents était Jörmungand : le serpent du monde. Il était l'un des trois enfants monstrueux de Loki et de la géante Angrboda. Il fut jeté dans la mer par Odin. Là, Jörmungand grandit jusqu'à s'enrouler autour de la Terre entière, en se mordant la queue. Une légende raconte que Thor partit pêcher le serpent du monde avec un autre géant, en prenant comme appât la tête du plus beau boeuf. Il faillit à nouveau faire sortir le serpent, mais son compagnon coupa la ligne et le monstre replongea dans la mer.

Texte de : jor
Le : 18-4-2003


Dans les légendes nordiques, les serpents possèdent presque toujours des connotations négatives. Ils vivent dans des terriers et sont associés au monde souterrain, donc à la mort.

Texte de : jor
Le : 18-4-2003

Retour en haut