Nouvelles / Actualités

Le SNAC de Montréal

Pour éduquer les gens sur le mode de vie des reptiles, des passionnés répondront à vos

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus

Assurance Habitation avec reptiles

Une EXCELLENTE nouvelle pour les propriétaires de reptiles. Il est maintenant possible d'accéder

En savoir plus

Progrès en vue d'un sérum contre les morsures venimeuses en Afrique

Sciences et santé L’espoir est qu’il sera disponible d’ici la fin de la

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Types d'environnements

Que ce soit un lézard, un serpent, une grenouille ou même une mygale, il est important d'offrir à l'animal un vivarium qui répond à ses besoins, lui permettant ainsi de vivre pleinement et en santé. Il faut donc s'assurer de pouvoir fournir les soins et l'habitat adéquats pour l'espèce choisie avant de faire son achat. Il en existe plusieurs variétés :

⇒ Arboricole
⇒ Terrestre
⇒ Fouisseur
⇒ Désertique
⇒ Humide

Bien sûr, ces variétés peuvent se compléter entre elles afin d'assurer une bonne vie captive à l'animal. Il n'est pas rare, par exemple, de voir un reptile vivant dans un milieu humide et arboricole tel un anolis vert ou même le boa d'Amazonie. Du côté de la décoration, cela reste une question de goût. Certains herpétologues préfèrent offrir un environnement bien décoré avec de belles branches et des plantes en plastiques afin d'obtenir un résultat visuel intéressant. D'autres, par exemple les éleveurs ou les personnes ayant une grande collection, optent pour un style plus sobre, généralement sans décoration afin d'éliminer le plus possible le temps de nettoyage exigé. Dans les deux cas, si les conditions de maintien spécifiques à l'espèce sont respectées, il n'y a pas de problème.

Chaque variété d'habitats est unique aux soins qui doivent être apportés au reptile.

   Habitat arboricole
Bien entendu, la hauteur est primordiale pour un tel habitat. Un reptile arboricole utilise très rarement l'espace au sol. Il est donc important de fournir un vivarium en hauteur plutôt qu'en largeur. Bien que l'animal ne se déplace pas souvent au sol, il est tout de même essentiel de recouvrir celui-ci, que ce soit avec des copeaux de bois, du terreau ou même du papier absorbant. L'utilisation de branches ou même de rouleaux de plastique est importante pour les reptiles vivants dans un milieu arboricole. Il est donc fortement recommandé de leur fournir plusieurs appuis placés à l'horizontal. Les branches tordues et les bambous offrent un côté visuel très intéressant pour les amateurs de nature.

 


   Habitat terrestre
Ce type d'environnement demande un espace au sol très grand puisque l'animal terrestre n'utilisera pas la hauteur du vivarium. Il est donc tout à fait inutile et parfois même dangereux d'offrir à un reptile terrestre un habitat trop haut. En effet, un lézard de type terrestre a tout de même les capacités de grimper sur une branche ou une roche. Par contre, il ne possède pas les aptitudes ou n'a pas la morphologie adéquate pour pouvoir être considéré comme étant un bon grimpeur. De ce fait, il y a beaucoup plus de risque qu'en tombant il se fracture une patte ou même le bassin et dans bien des cas, une mort lente s'en suit. Un vivarium de type terrestre doit donc toujours être fait en considération de l'animal choisi. Il est possible d'utiliser des roches plates et des branches basses pour décorer un tel habitat. Il faut simplement s'assurer que le reptile ne puisse pas grimper trop haut, éliminant ainsi les risques de blessure.

 


   Habitat fouisseur
Le choix du substrat est très important pour ce type d'habitat. Un reptile fouisseur doit être en mesure de se cacher facilement en creusant dans le sol. Il est donc important d'utiliser un substrat non compact pour ce type de vivarium. L'épaisseur du substrat est d'autant plus importante dans ce cas-ci. Pour les habitats humides, beaucoup utilisent du terreau recouvert de mousse de sphaigne ou de copeaux de bois, ce qui offre beaucoup de cachettes à l'animal. Dans le cas d'un animal vivant dans un milieu plus sec, le sable est souvent utilisé. Par contre, ce substrat est très poussiéreux. Il faut donc l'utiliser avec précaution.


Tous les types habitats possèdent des inconvénients et des avantages. Certains sont plus coûteux, d'autres plus faciles d'entretien, plus ou moins esthétique selon le modèle choisi. Des modèles sont plus faciles d'entretien, d'autres (ex: en grillage) facilitent la fuite d'insectes si vous possédez un reptiles insectivore.

Le plus important est de bien connaître les besoins de l'animal qui va y habiter, se poser quelques questions importantes avant l'achat. Car malheureusement et trop souvent, le choix se fera seulement à l’avantage du propriétaire en oubliant l’animal; imaginez …

Quel environnement ?
Étant donné le grand nombre de possibilités qui vous sont offertes, vous devez choisir quel type de milieu vous fournirez à votre futur animal. Certains ne nécessitent qu’un très petit habitat, environ égal à un aquarium 10 ou 15 gallons, tandis que d’autres auront absolument besoin de vivre dans un espace de la taille d’un réfrigérateur, voire même dans une petite pièce complète. De plus, vous devez songer au climat que vous pouvez lui fournir. Il est plus difficile de recréer et contrôler un climat tropical (chaud et humide) qu’un climat tempéré, ou encore désertique.

Quel type d'habitats leur faut-il?
Pour ce qui est du type d'habitat pour l'installation d'un reptile en captivité, les possibilités sont nombreuses. Le tout dépend du reptile qui va y être installé et de l'environnement dont il a besoin. Pour éclaircir un peu le type d'habitat, voici quelques définitions pour vous aider.

    Le type aquarium
L'aquarium est le plus populaire et le plus souvent utilisé. Autrefois utilisé pour les poissons, aujourd'hui il est encore disponible, mais nous retrouvons aussi une grande variété de modèles qui peuvent être adaptés pour un reptile en captivité.

Des modèles de différentes qualités et dans plusieurs grandeurs sont maintenant disponibles sur le marché. Nous retrouvons des formats en hauteur, d'autres plus profond que l'aquarium standard, des modèles avec des portes frontales pour faciliter l'entretien, certains ont des couvercles en grillage d'autres en métal. Enfin bref il est important de savoir l'espèce de reptile que nous voulons posséder aussi quel environnement il lui sera nécessaire afin de lui offrir un habitat adéquat.


   Le type grillagé
Ce type d'habitat est souvent utilisé pour un grand spécimen comme l'iguane vert adulte, le varan adulte etc.
Selon la dimension du grillage, il est difficile de réduire la fuite d'insectes, si vous possédez un reptile insectivore. Aussi le type grillagé complique le maintien pour la chaleur et l'humidité, à moins que l'habitat possède un ou plusieurs côtés en bois ou plastique par exemple.


   Le type en moustiquaire
Ce type est souvent utilisé pour les caméléons et quelques autres espèces qui on besoin d'un minimum de deux côtés grillagés pour une bonne circulation d'air. Il ne faut pas oublier qu'un habitat ayant plusieurs côtés ouverts est plus difficile à contrôler pour maintenir la température, humidité; il faut faire aussi attention au courant d'air direct.


   Le type en plastique
Ce type est souvent utilisé pour l'élevage, pour la quarantaine. Il existe certains modèles tout en plastique et vitrés sur la façade qui sont faciles à empiler, facile d'entretien, mais plus difficile de recréer un décor (background).


   Le type en bois
Ce type est souvent utilisé pour obtenir une plus grande superficie souvent pour les plus grandes espèces de reptiles. Pour le bricoleur amateur ou professionnel, les habitats en bois peuvent être construits selon les besoins et les goûts du bricoleur.

Par contre il faut tenir compte que le bois surtout à l'intérieur devra être protégé contre l'humidité, la moisissure, les excréments et l'accumulation des bactéries qui, à plus long terme, pourraient être néfastes pour les reptiles qui y habitent. La majorité du temps, le plancher doit posséder une partie vitrée pour pouvoir y appliquer la pellicule chauffante utile à la digestion pour l'animal.

 

Retour en haut