Nouvelles / Actualités Nouvelles / Actualités

Vous cherchez une sortie???

Un événement au Québec avec des reptiles,

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Hygiène pour reptiles

Hygiène pour reptiles

enlightenedLes reptiles ont besoin d'un environnement hygiénique

Le manque d’hygiène est la cause principale de plusieurs pathologies chez les reptiles et est fréquemment négligé par le terrariophile amateur. Il en va de la santé des reptiles. Parmi les soins les plus négligés, voici les principaux points sur lesquels je voudrais attirer l’attention:

L’accumulation des matières fécales
Un simple nettoyage des vivariums permet d’empêcher l’accumulation des fèces qui sont à l’origine de beaucoup d’infections du tractus respiratoire, du tractus digestif, de la peau, etc.… dues à des parasites ou autres microorganismes. Ceci est d’autant plus important si le vivarium est peu ventilé. Avec un excès d’humidité, la présence prolongée de selles cause aussi des problèmes d’odeurs et de moisissures. De plus, les vapeurs d’ammoniaque dégagées par l’urate, cette matière blanc-jaunâtre, sont irritantes pour les muqueuses des voies respiratoires et aussi pour les yeux. Le choix du substrat du vivarium affecte la fréquence et la facilité de l’entretien. Les choix peuvent être : le tapis gazon, le paillis, les copeaux le gravier.
Les vivariums ayant comme substrat le tapis gazon est le plus pratique lors du nettoyage. (mais peut-être moins esthétique) Les roches et le gravier, à cause de leur porosité, demande un entretient plus soignée, car ils accumulent les matières fécales et l’urate des reptiles.

L’eau contaminée
Les bols d’eau et les écuelles de nourriture doivent être rincés et lavés à l’eau savonneuse au moins une fois par semaine. L’eau contaminée n’est pas seulement une source d’infections parasitaires, mais peut également entraîner des infections bactériennes. La pellicule d’algues qui se forment dans les bols d’eau au bout d’une semaine peut devenir un milieu de culture pour plusieurs bactéries notamment les coliformes (E. Coli) et le genre Pseudomonas. Un fond de savon rose dans un contenant à spray d’un litre rempli d’eau du robinet peut être utilisé comme nettoyeur.

Le manque d’hygiène personnelle de l’herpétologue
La notion du lavage des mains est très souvent négligée chez l’herpétologue amateur. Et nous savons tous bien que des mains malpropres ou mal lavées peuvent transmettre des maladies. Le savon commercial enlève un certain nombre de microorganismes tandis que les savons germicides tuent la plupart d’entre eux. Les parasites et les microorganismes qui affectent les animaux chiens, chats, oiseaux, reptiles, poissons, présentent un potentiel de zoonoses.

La salubrité du vivarium
En plus d’un substrat propre, l’entretien du vivarium (vitre et accessoires) est très important. On peut réaliser un bon nettoyage avec de l’eau savonneuse, suivie d’un rinçage adéquat en optant pour une solution d’eau savonneuse comme mentionnée précédemment. Les savons vendus dans les cliniques vétérinaires et dans les boutiques pour animaux peuvent aussi être utilisés. Normalement, même avec un taux d’humidité très haut, un vivarium devrait être exempt de condensation ou de substrat détrempé.

Le manque de quarantaine
Bon nombre d’herpétologues chevronnés placent les nouveaux arrivants dans des contenants de plastique perforés, qu’ils placent dans une pièce séparée de celle où sont les autres reptiles déjà établis. Ceci pour vérifier la bonne condition de l’animal. Mangent-ils? Présentent-ils des symptômes de maladies? Par la suite, ils le placent avec le reste de la collection. Trente jours est un délai raisonnable pour une quarantaine adéquate dans la plupart des cas. (idéalement 45 jours)

L’hygiène est un facteur déterminant pour la santé des reptiles que l’on garde en captivité. L’entretien fait partie des tâches de celui qui veut garder ou élever des reptiles. Mais d’autres aspects sont tout aussi déterminants que l’hygiène. Par exemple, l’alimentation et les conditions d’hébergement. Bref, le bien-être de votre animal à sang froid dépend entièrement de la qualité des soins que vous lui apportez.

enlightenedN’oubliez pas, vous êtes responsable de vos animauxheart.


Nettoyer un vivarium

Comment désinfecter un vivarium?
La plupart des terrariophiles débutants se sont déjà posés la question à savoir quand et comment nettoyer le vivarium de leur reptile sans que cela nuise à la santé de l'animal. De façon normale, il est recommandé de nettoyer le vivarium au complet à tous les trois mois. Pour ce faire, il existe plus d'une manière pour désinfecter l'habitat captif de son protégé. L'utilisation de produits chimiques est certes très déconseillée. Par contre, l'un des produits les plus utilisés par les terrariophiles est l'eau de Javel.

Cette méthode n'est pas déconseillée, mais elle doit se faire avec beaucoup de précautions. En effet, il est possible d'utiliser du Javel fortement dilué, d'environ 5%, pour le nettoyage d'un vivarium vitré. Il est par contre bien important de rincer à grande eau, soit dans la douche ou irectement à l'extérieur en été à l'aide du boyau d'arrosage. Il est tout aussi important de s'assurer qu'il ne reste aucune odeur de javellisant avant de remettre le reptile dans son habitat captif. Pour ce faire, une aération d'au moins une demi-heure est nécessaire.

enlightenedNote: Il est fortement déconseillé d'utiliser du Javel pour nettoyer les accessoires du vivarium telles les branches ou les plantes, puisque ce sont des matières absorbantes. Il est aussi à noter qu'il n'est pas recommandé d'utiliser le Javel pour les vivariums de bois ou de plastique pour la même raison, puisque les vapeurs toxiques de ce désinfectant resteront imprégnées dans la matière et peuvent être fatales pour le reptile.

Une autre méthode, plus sûre, consiste à utiliser un produit autre, tel l'iode ou le vinaigre dilué dans de l'eau puisque ceux-ci ne sont pas dangereux pour la santé de l'animal. Dans le cas de l'iode, une simple coloration de l'eau pour la rendre de couleur thé est suffisante. Pour ce qui est du vinaigre, dix portions d'eau pour une part de vinaigre assureront un bon nettoyage. Ces types de désinfectants peuvent aussi être utilisés pour les accessoires et/ou les vivariums de bois et de plastiques. Tout comme la méthode précédente, il est important de s'assurer qu'il n'y ait plus d'odeurs avant d'introduire le reptile dans le vivarium. Pour ce faire, une aération d'au moins une demi-heure peut être envisageable.

Petit truc: L'eau vinaigrée est très utile pour enlever le calcaire sur les vitres. En effet, ce produit facilite grandement l'entretien, demande beaucoup moins de temps qu'un autre produit et n'est pas nocif pour la santé du reptile. Plusieurs utilisent aussi de l'eau savonneuse pour le nettoyage de leur vivarium. Le savon liquide utilisé pour nettoyer la vaisselle est sans danger pour l'animal si le vivarium est bien rincé.


Nettoyer une branche

Comment désinfecter une branche?
Pour beaucoup de terrariophiles amateurs, les vivariums se doivent d'être le plus ressemblant possible à l'habitat naturel de son occupant, que ce soit pour un reptile désertique ou un reptile vivant dans un milieu tropical humide. De ce fait, plusieurs disposent dans leur vivarium du feuillage et des branches afin d'avoir un petit coin de nature à la maison. Il existe, bien sûr, plusieurs types de branches disponibles en animalerie, mais il est aussi possible de trouver en forêt de belles branches aux formes uniques.

Qu'elles soient achetées en animalerie ou prises directement dans la nature, il est important de bien désinfecter toutes les branches qui seront en contact direct avec le reptile. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes qui seront relatées ici.

La meilleure méthode, dans le cas où la branche est relativement de petite taille, consiste à la tremper dans de l'eau chaude quelques minutes afin qu'elle puisse en absorber et ensuite l'envelopper dans du papier d'aluminium pour la mettre au four, préalablement chauffé à 350°F, durant une période d'environ dix minutes. L'aluminium évitera la combustion de la branche tandis que l'eau bouillira à l'intérieur de celle-ci, ce qui assure la mort de tous parasites.

enlightened Attention toutefois de ne pas la laisser sans surveillance!

Lorsque la branche est d'une taille plus imposante et ne peut entrer dans un four, il est alors préférable de la nettoyer avec du savon à vaisselle dans un grand bain ou encore à l'extérieur. Il est important de bien la rincer à l'eau vive durant au moins 15 minutes, soit directement dans la douche ou à l'aide d'un arrosoir. L'utilisation de Vapona™ peut aussi aider à tuer les parasites qui se cachent à l'intérieur d'une branche. Le procédé est par contre très long. En effet, il consiste à isoler la branche dans une pièce où il n'y a pas de reptiles, hors de portée des enfants et animaux de compagnie, et de mettre un morceau d'environ 2 pouces carrés de Vapona™ durant une période moyenne de 5 jours. La plaquette antiparasitaire tuera tout insecte vivant. Ensuite, il est préférable d'attendre un minimum de 5 jours avant d'introduire la branche dans le vivarium afin de s'assurer que toutes les vapeurs aient disparu.

enlightened Note importante: Bien que plusieurs l'utilisent, l'eau de Javel n'est pas conseillée pour désinfecter une branche. En effet, même avec un rinçage à l'eau vive, il est très difficile de s'assurer qu'il n'en reste aucune trace. C'est d'autant plus réel dans le cas d'une branche, puisque le bois est une matière absorbante. De ce fait, même avec un bon rinçage, il restera toujours des résidus d'ammoniac et lorsque la vaporisation du vivarium aura lieu, l'eau aura pour effet de faire ressortir les vapeurs toxiques de l'ammoniac restant, ce qui est fatal pour les reptiles.

Retour en haut