Nouvelles / Actualités

Le Salon des Reptiles

Pour éduquer les gens sur le mode de vie des reptiles, des passionnés répondront à vos

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus

Assurance Habitation avec reptiles

Une EXCELLENTE nouvelle pour les propriétaires de reptiles. Il est maintenant possible d'accéder

En savoir plus

Progrès en vue d'un sérum contre les morsures venimeuses en Afrique

Sciences et santé L’espoir est qu’il sera disponible d’ici la fin de la

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Mon serpent ne mange pas

est une phrase que nous entendons régulièrement. C’est un problème très commun, qui en fait n’est pas un réel problème. Car très peu de serpents qui ne mangent pas cesseront de s’alimenter au point de se laisser mourir.

De plus, il y a souvent une explication très simple sur les raisons de son refus de se nourrir. La maladie peut toujours être une raison qui amène un serpent à ne pas manger, mais

je ne suis pas vétérinaire,

ni expert sur les maladies des serpents, donc le texte portera sur divers aspects, mais toujours en excluant les possibilités d’une maladie.

enlightenedSi vous croyez que votre serpent est malade, n’hésitez pas avant de l’apporter chez un vétérinaire pour reptiles.

Avant de paniquer
Révisez les besoins physiques pour votre serpent, on parle ici de température, humidité, rayons UVB (certaines espèces), espace, environnement (cachette, branche), etc.

85% des refus de se nourrir sont reliés à la mauvaise température (trop chaud, trop froid). Consultez les livres ou les sites Internet de confiance afin de trouver des fiches aux besoins spécifiques des espèces que vous possédez. Maintenant que les aspects physiques de l’environnement de votre serpent ont été vérifiés, il se peut qu’il y ait d’autres raisons qui font que votre serpent ne mange pas.

Période de mue
Bien que certains serpents mangent en tout temps, la plupart des individus (90%) refusent de manger lorsqu’ils sont en période de mue. Par contre il est toujours préférable de ne pas nourrir un serpent en période de mue.

Reproduction ou femelle gestante
Les individus mâles refuseront de manger s’ils sont en période de reproduction (veulent se reproduire)
ou si une femelle est gestante.

Saison
Il y a certaines espèces qui sont reconnues pour leur refus de se nourrir durant l’hiver, ceci est causé par la diminution du nombre d’heures d’ensoleillement et/ou par la baisse des températures (même à l’intérieur de votre domicile ex: python royal).

Stress
Notre serpent peut être perturbé par bien plus de facteurs que nous pouvons imaginer; endroit trop passant, manipulations trop fréquentes, modifications de son environnement, ajouts d’un autre serpent dans son espace, odeur d’un serpent prédateur (ex. Kingsnake VS Cornsnake) etc. Il peut aussi y avoir tous plein d’autres détails comme ceux-ci, qui expliquent la situation. Apprenez à connaître votre serpent, ses humeurs pourront certainement vous guider vers les vraies raisons de son manque d’appétit.

Nous avons déjà passé au travers une multitude de facteurs pouvant expliquer pourquoi notre serpent ne mange pas. Dans plusieurs cas, certaines petites modifications auront été apportées et votre serpent se sera remis à manger dès le prochain repas. Dans le cas contraire, vous avez peut-être entre les mains un serpent qui a perdu l’envie de se nourrir ou qui est simplement un peu capricieux.

Voici quelques petits trucs qui peuvent être essayés afin de lui redonner envie de s’alimenter. Il est à noter qu’il ne faut pas essayer tous ces trucs le même soir. Ne pressez pas votre serpent à manger, vous pouvez faire des tentatives à chaque 4 ou 5 jours ou tout simplement à chaque semaine, à la journée habituelle que vous nourrissez vos autres serpents.

N’ayez crainte, un serpent qui n’a pas mangé depuis 3 semaines ne décèdera pas. S’il décède après 3 semaines sans repas, il n’est pas mort de faim. C’est autre chose qui a causé la mort. Dans un tel cas, le refus de manger n’était qu’une conséquence d’une maladie.

Retour en haut