Nouvelles / Actualités

Expo agricole de Saint- Hyacinthe

Pour éduqué les gens sur le mode de vie des reptiles, des passionnés répondront à vos

En savoir plus Nouvelles / Actualités

Le Plus grand des crocodiliens

Suite à des inindations en Australie... Le Vilain Maxime 31/12/2015 Les inondations

En savoir plus

Assurance Habitation avec reptiles

Une EXCELLENTE nouvelle pour les propriétaires de reptiles. Il est maintenant possible d'accéder

En savoir plus

Progrès en vue d'un sérum contre les morsures venimeuses en Afrique

Sciences et santé L’espoir est qu’il sera disponible d’ici la fin de la

En savoir plus
Unité de conversion

Infos-éducation

Refuge

La faune indigène
Le plus important est de ne jamais relâcher un reptile ou autre dans la faune indigène qui nous entoure. Un animal relâché peut transmettre des maladies dans cette faune et concurrencer les espèces indigènes établies en ce qui a trait à l'alimentation et les abris.

Si vous ne pouvez plus vous en occuper, communiquez avec des institutions pour la récupération de votre animal. S'il s'agit d'un amphibien ou d'un reptile que vous voulez vous défaire et vous ne trouvez aucune place pour le relocaliser, surtout ne le relâchez pas en milieu indigène.

Reptiles en Captivité n'est pas un centre d'élevage ni un refuge; simplement une passion de plus de 30 ans.

Soyez avisé: Vous trouverez sur le Web (petites annonces ou ailleurs) une quantité surprenante de personnes qui s’improvisent comme refuge. Il est vrai que certaines d’entre-elles le font pour essayer d’aider les gens qui veulent se défaire de leur animal, mais beaucoup le font pour profiter de la situation pour avoir des animaux gratuitement avec ou sans équipement, pour en faire la revente sans permis. Avant de vous défaire de votre animal, informez-vous à savoir et/ou même visiter son futur emplacement. Après tout il s’agit bien du bien-être d’un être vivant qui demande à être bien soigné.

enlightenedUn refuge légalement établi au Québec doit posséder un permis de récupération du SFC (Service Canadien de la faune)

Voici un exemple de texte qui se retrouve souvent dans la règlementation de plusieurs municipalités.

REFUGES ANIMALIERS, CENTRE DE RÉHABILITATION DE LA FAUNE, CHENILS ET CHATTERIES
⇒ L’implantation d’un refuge animalier doit faire l’objet d’une autorisation et doit, par conséquent, être conforme aux dispositions des règlements d’urbanisme actuellement en vigueur.

⇒ L’implantation d’un centre de réhabilitation de la faune doit faire l’objet d’une autorisation et doit, par conséquent, être conforme aux dispositions des règlements d’urbanisme actuellement en vigueur.

Voici quelques suggestions pour vous défaire de votre reptile.
l'Animalerie où vous avez acheté votre animal
Dons d'animaux Biodôme de Montréal
Ecomuseum (pour reptiles & amphibiens du Québec)
Exotarium
Magazoo l'univers des reptiles
Les SPCA, SPA de votre région

 

Retour en haut